Test jeux vidéo par Nunien : MUD FIM Motocross World Championship

En attendant d'avoir son blog, Nunien publiera ici-même de temps en temps des tests de jeux vidéo, je lui laisse donc le clavier :)

L'avantage de bosser dans un super magasin de jeux vidéo (ndlr : Addict Games à Nantes), c'est de pouvoir tester avant tout le monde des jeux pas encore sortis ou alors qui ne sortiront pas sur notre territoire.

 

C'est le cas aujourd'hui avec deux jeux, tout d'abord MUD FIM Motocross World Championship qui, comme son nom l'indique est un jeu de moto mais qui a vu sa date de sortie française tout simplement annulée, puis PROTOTYPE 2 (le test ici) la digne suite de PROTOTYPE qui est sorti le 24 Avril mais que j'ai pu tester le 21 (chez Addict'games on a les jeux en avance).

 

MUD FIM Motocross World Championship

Disponible sur PS3 (version testée) Xbox 360 et PC

Éditeur : Blak Bean

Développeur : Milestone

Style : course

Déconseillé aux moins de 16 ans

Commençons donc par le très disputé MUD. Je dis bien disputé car ce jeu a vu sa date de sortie française déjà repoussée 3 fois en l'espace de quelques semaines pour enfin (aux dernières nouvelles) être carrément annulé en France... Autant vous dire que lorsque les gamers ont su qu'Addict'games serait le seul magasin à le proposer chez nous, ce fut une véritable razia de ce jeu sur le site marchand du magasin.

 

Alors je suis sûr que vous vous demandez pourquoi ce jeu est il tant désiré ?

Peut être parce qu' il est censé être la référence et le représentant officiel du championnat MX1 et MX2 ainsi que du Monster Energy FIM Motocross of Nations. Pour ce qui est du contenu, le jeu tient ses promesses mais de là à être une référence je pense que c'est raté...

Photo prise de Jeuxvideo.com
Photo prise de Jeuxvideo.com

Les graphismes :

Pour commencer, le jeu se veut très coloré avec un genre graphique pour les menus proche d'un Guitar Hero avec son style cartoon/bande dessinée. C'est pas vilain mais je trouve que ça ne colle pas avec son coté simulation, mais çà, on y revendra très vite.

Coloré dans les menus, c'est vrai, mais ça l'est aussi pendant les phases de jeu et là ça pique littéralement les yeux... Des couleurs extrêmement vives, des textures et des décors minimalistes pour ne pas dire tout simplement moches.

Les motos et leurs pilotes sont plutôt bien modélisés avec quelques détails sympathiques comme la main s'agitant sur la poignée de gaz lorsque l'on accélère ou encore les noms des célèbres pilotes inscrits sur le dos de leurs tenues. En revanche je voudrais que l'on m'explique comment font les pilotes pour conduire leurs motos avec un manche à balai dans le c** ?... Ils sont raides comme des piquets de bois sur leurs motos ! On a d'ailleurs le sentiment que les motos n'ont aucune adhérence ou alors parfois à l'inverse, qu'elles sont en permanence sur de la glace... Pour faire simple cela manque cruellement de réalisme.

 

Ça me permet d'enchaîner avec un autre point, la jouabilité :

Tout simplement ratée, surtout pour de la simulation et même si le jeu se voulait typé arcade, la jouabilité ne collerait pas pas à ce style moins réaliste.

De plus, on est directement plongé au cœur des courses, sans même pouvoir passer par un didacticiel ou un mode de course libre pour s’entraîner comme il se doit.

 

Le contenu :

Au niveau du contenu, trois modes de jeu sont proposés, le mode Officiel qui comprend la catégorie course rapide qui comme dit plus haut vous plonge directement en pleine course tout en pouvant paramétrer le choix du pilote (une dizaine représentants la plupart des nations présentent dans le monde du motocross dont Sébastien Pourcel pour la France), de la course, le niveau des adversaires et la durée de la course (parmi une dizaine de circuits), une catégorie championnat qui vous permet de prendre place dans le championnat MX officiel ou un championnat personnalisé, puis pour finir la catégorie Monster Energy FIM Motocross of Nations qui est une course opposant les meilleures nations mondiales.

Ensuite vient le mode MUD world tour qui est, en gros, un mode carrière, où l'on peut choisir et gérer jusqu'à quatre héros à qui l'on pourra améliorer les aptitudes au fil des épreuves, leur choisir une écurie, leur acheter de nouveaux équipements etc...

Pour finir, un mode Multijoueur en ligne (comme trop souvent sur les jeux de courses actuels car oui, on ne peut pas jouer à deux sur la même console en écran splitté... une honte de nos jours) où l'on retrouve à peu près les mêmes catégories de courses.


Je vais revenir quelques minutes sur le mode "carrière" car c'est pour moi de loin le plus intéressant, hormis le fait de pouvoir gérer sont pilote, ce mode comprend beaucoup plus de types de courses différentes :

- Course simple face à 15 autres pilotes

- Course à points de contrôle où il faudra passer à travers tous les checkpoints avant la fin du temps impartit

- Course par éliminations se déroulant contre la montre et où les plus lents sont éliminés

- Face à face où deux pilotes s'affrontent sur le même circuit

Monster Energy FIM Motocross of Nations identique que dans le mode Officiel

Monster Trick Battle où lancé à pleine vitesse sur des tremplins, il suffira de marquer le plus de points en réalisant des figures impressionnantes. Impressionnantes sur le papier car pour commencer, ce mode de jeu « freestyle » n'est pas accessible en dehors du mode carrière (bien dommage), puis les figures n'ont rien de bien impressionnant... Étant limité à 4 figures au début du jeu dans votre palette de tricks, il vous faudra débloquer le reste des figures et combos à réaliser. Les figures sont plutôt mal réalisées avec une gestion des mouvements et de la pesanteur plutôt mauvaise. Surtout que le jeu promet une gestion de la répartition du poids du pilote sur la moto pendant les sauts, influant donc sur les réceptions. Autant vous dire que c'est totalement inexistant dommage pour un jeu se voulant simu...

Photo prise de Jeuxvideo.com
Photo prise de Jeuxvideo.com

Autre gros point négatif et assez frustrant pendant les courses, vous remarquerez que les bords des circuits sont bien évidemment délimités par des panneaux de pub et de sponsors mais entre ces panneaux et le bord de course il y a toute une série de petits drapeaux plantés dans le sol... Et ce qui devient vite rageant pendant une course c'est que si vous avez le malheur de passer ne serait ce qu'une seconde derrière ces petits drapeaux, vous serez considéré comme « out » et remit sur la piste perdant bien évidemment de très précieuses secondes et vous rétrogradant bien souvent à la dernière place...

J'éviterai (mais je le fais quand même) de vous parler de la bande son très rock mais vite soulante et de la gestion des collisions entre pilotes quasi inexistante où vous pourrez foncer à toute berzingue sur vos concurrents sans même pouvoir espérer les faire tomber ou bien même vous vous ne tomberez pas de votre engin mais étrangement parfois, il vous suffira d'effleurer un autre pilote pour vous retrouver les quatre fers en l'air... Bizarre non ?

 

Bilan ?

Je trouve que ce jeu est raté du début à la fin, je pense qu'il existe bien d'autres jeux de motocross sortis bien avant mais mieux réalisés. Vous pouvez passer à côté de ce MUD sans aucun regrets mais vous rabattre par exemple sur l'excellent Trials HD sur le Xbox Live Arcade ainsi que sa suite sorti tout récemment Trials Evolution mélangeant habillement réalisme et arcade (voir les tests ici et ici)

 


Merci à Julien et Audrey de la boutique Addict'games, 19 rue des vieilles douves à Nantes, pour le prêt du jeu.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Fab' (dimanche, 29 avril 2012 20:18)

    Haha, merci, je n'ai plus qu'a montré ça à mon chéri pour qu'il abandonne l'idée de l'acheter ♥ !

  • #2

    FullGaz (dimanche, 29 avril 2012 21:34)

    Cela se voyait rien qu'aux vidéos que la maniabilité allait être pourrie...

    Par contre, même si les 2 Trials du XBLA sont excellents, ils restent différents d'un jeu de Motocross.

    Préférez MX Vs ATV Reflex par exemple. ;-)